« L’élevage est une éducation »

Bonnet d’âne à Jocelyne Porcher qui ose une analogie douteuse en affirmant que « l’élevage est une éducation, un rapport d’autorité et un enrichissement mutuel ».

Éducation des enfants et élevage des animaux sont-ils comparables ?

Si le verbe « élever » est indifféremment utilisé à l’endroit des animaux comme des enfants, la finalité est loin d’être la même. Pour l’enfant, il s’agit de subvenir à ses besoins et de l’éduquer pour qu’il s’accomplisse, s’émancipe et devienne autonome avec en ligne de mire son épanouissement personnel et social d’adulte. Alors que, pour l’animal, l’élevage se résume à décider de sa naissance en vue de sa mise à mort anticipée et du profit généré par son corps. Durant sa courte vie, son éleveur n’est tenu que de lui fournir un abri, une alimentation et des « soins » souvent pratiqués à vif (castration, caudectomie, coupe ou meulage des dents, débecquage, écornage…) après élimination des plus faibles.

Florence Dellerie revient sur ce curieux parallèle avec un texte incisif non dénué d’humour. Bonne lecture !

Élèves passant l’épreuve du Bac.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.